De nos jours et à l’heure de l’accès incessant à Internet via les dispositifs tels que le smartphone, la tablette ou l’ordinateur (qui sont finalement le même outil sous une forme différente), il est difficile pour un élève de se concentrer et de mémoriser convenablement les connaissances.

Ces dispositifs sont perturbateurs pour l’apprentissage traditionnel des fondamentaux que sont la lecture, l’écriture et le calcul.

L’environnement d’un élève doit se limiter à ses livres, ses outils, ses recherches et son entraînement.

Je le répète ici, un élève se doit de savoir lire, de savoir écrire et de savoir compter avec bon sens pour devenir une personne raisonnée et ainsi s’adapter à chaque situation problématique.

Ensuite, il pourra s’intéresser à la ou les matière(s) de son choix selon ses goûts .

Enfin, il pourra alors utiliser ces mêmes dispositifs une fois l’esprit critique développé sinon ce sera peine perdue… et bien évidemment cela nécessitera beaucoup d’énergie et de motivation pour revenir dans le bon axe pour apprendre.

Un bon rythme biologique est donc à privilégier et il est le premier apprentissage qu’un élève doit intégrer rapidement pour éviter toute carence.

La vie est un apprentissage au quotidien…

De mon point de vue et pour en revenir à mon sujet de prédilection, le langage des mathématiques est une accumulation de connaissances qui nécessite une organisation mentale et un esprit de recherche exacerbé afin de pouvoir arriver à solutionner les problèmes posés en classe.