De par sa dénomination, la calculatrice est un simple outil de calcul. Elle nécessite peu d’effort pour son utilisation mais ne dit-on pas que l’oisiveté est la mère de tous les vices ? Par exemple, j’ai souvent des élèves qui m’interpellent et me disent que cela permet d’aller plus vite.

Effectivement, et je leur rétorque souvent qu’aller vite dans une voiture ultra-sportive sans connaissance du véhicule et de l’environnement, c’est aller droit à l’accident !

Dans les cours particuliers que je prodigue, l’usage est limité à la vérification et non au calcul en lui-même.

Certes, une machine rend service et facilite grandement le travail.

Toutefois, le dépassement de soi et le travail intellectuel résident dans l’effort. Sans effort, point de récompense…

Bien sûr un effort et une réussite doivent nécessairement être récompensés positivement.

Ainsi, il est facile de progresser. Cependant, il faut savoir raison garder pour nourrir l’envie de réussir et vaincre ses peurs !

Alors oui, je suis pour l’usage d’un ordinateur, d’une calculatrice ou d’une machine si seulement l’élève est déjà opérationnel sur les calculs fondamentaux.